Koyaanisqatsi

Un ciné-concert du duo Cercueil

En 1982 sortait ce film ovni de Godfrey Reggio, produit par Coppola. Un poème documentaire visuel d’une force inouïe sur notre monde et son rapport à la modernité et la nature. Une oeuvre envoutante plus que jamais d’actualité, mis brillamment en musique par le duo lillois Cercueil (ciné-concert Eraserhead).

Sans parole, KOYAANISQATSI est le premier volet de la trilogie QATSI, la symphonie humaine de Godrey Reggio. Cette oeuvre intense et originale est une expérience incroyable dans l’histoire du cinéma documentaire. Considéré comme l’un des premiers longs métrages à utiliser le Time-lapse (mot composé à partir de « time » et de « lapse », « laps de temps », effet d’ultra accéléré réalisé image par image sur des durées plus longues), le film est fait de collages (Found Footage) de prises de vues réelles, d’images générées par ordinateurs, de films publicitaires. Dans un défilement de gigantesques toiles, Godfrey Reggio et Ron Fricke nous montrent, en jouant sur des échelles d’espace et de temps, notre monde sous un angle différent.
Description enthousiaste de la technologie, ou vive critique de celle-ci ? Chacun est invité à se construire sa propre réalité. « Koyaanisqatsi est ce que vous voulez en faire. C’est son pouvoir », nous dit Reggio.
Pour lui, « l’objectif est le voyage et non pas la destination ». Son but est de révéler ce qu’il nomme « la beauté de la bête » en nous provoquant, en nous interrogeant sur l’équilibre fragile entre la nature et l’Être humain.

Depuis 2000, Koyaanisqatsi est classé au National Film Registry de la Bibliothèque du Congrès à Washington.

Création 2019


Agenda

Dates à venir  /  Dates précédentes


24 jui
22h00
Koyaanisqatsi

Iboat
Bordeaux (33)