James Chance & Les Contortions

> Agenda

James Chance est une légende.
Pierre angulaire du mouvement No Wave et de la scène musicale new-yorkaise, cet irréductible reste le plus punk des jazzmen et le plus funky des punks.
C’est dans le Manhattan dégradé et dépourvu de la fin 70′s, lorsqu’il co-fonde avec Lydia Lunch, Teenage Jesus and the Jerks, que tout commence.

Compagnon de route de Brian Eno (cf. la mythique compilation No New York), James Chance, devenu ami du peintre Basquiat (dowmntown 81), va élaborer son propre matériel musical : un jazz funk blanc, d’inspiration punk, tantôt groovy, tantôt crooner avec cuivres de rigueur et saturé d’orgues.
Chroniqueur acide, dandy No Wave, il brutalise et déstructure ses compositions, joue de son sax comme un possédé et nous fait voir le monde d’aujourd’hui tel qu’il est : désespérément excitant !

Nouveau set-live en mai 2016 (en coproduction avec La Carène)

James Chance is a legend : the free form playing of Albert Ayler with the solid funk rythm of James Brown, though filtered through a punk rock lens.
It would have been easy to be fooled by James Chance in late ’70s New York, just looking at him. His greased pompadour, ski-jump nose, plus the lounge lizard attire he favored, gave him more than a passing resemblance to the movie brats of decades previous. But if you happened to see him onstage blowing his horn or getting in a fistfight with a fan in a club, you saw him for who he really was : one of the preeminent avant-garde provocateurs of his age.

Agenda


Dates à venir  /  > Dates précédentes